Explorez

la source de l'Afrique de l'Ouest

Là où l’Afrique de L ‘Ouest commence

Ce qui est aujourd’hui La République de Guinée était en marge des principaux empires d’Afrique de l’Ouest il y a plusieurs siècles. La culture ancienne et riche de la Guinée est stratifiée et est le berceau de plusieurs groupes ethniques qui résident dans la région ouest-africaine. Ayant a peu près de la taille du Royaume-Uni, notre pays partage ses frontières avec la Guinée-Bissau, le Sénégal, le Mali, la Côte d’Ivoire, la Sierra Leone et le Libéria. Plus de la moitié des principaux fleuves d’Afrique de l’Ouest prennent leur source soit dans le Fouta Djallon, soit dans les hautes terres forestières.

Les

Attractions Clés

La Guinée regorge de merveilles inexplorées, des forêts tropicales sèches à la faune diversifiée, des montagnes à couper le souffle aux vastes océans. Le pays abrite plusieurs attractions indigènes et modernes en plus de ses atouts naturels et de ses ressources.

Conakry

La capitale guinéenne de Conakry est une ville dynamique à explorer. C’est le centre de l’économie locale et possède un mélange d’attractions intéressantes telles que le jardin botanique de Conakry, la Grande Mosquée de Conkary, le marché local pour faire du shopping nocturne dans le quartier de Taouyah.

Le Plateau du Fouta Djalon

Région montagneuse de la Moyenne Guinée, le plateau du Fouta Djalon est connu pour ses cascades et ses montagnes imposantes, ainsi que pour ses villages locaux où les cultures anciennes sont encore vie.

La Ville de Mali

Ce bourg est situé au pied du mont Loura, ce qui en fait une excellente base pour des excursions vers la célèbre paroi rocheuse connue sous le nom de « La Dame du Mali », une formation rocheuse façonnée par la nature qui ressemble à une tête de femme.

Labé

L’ancienne capitale de Labé est un ancien siège de l’ancien empire du Fouta à l’époque précoloniale. Là où l’on peut trouver les meilleurs tissus traditionnels guinéens.

Réserve Naturelle du Mont Nimba

Situe entre la Côte d’Ivoire et la Guinée, ce site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO abrite une zone géographiquement  riche en faune et flore de plus de 200 espèces endémiques. Venez faire une randonnée dans les montagnes Nimba pour une expérience unique.

La Forêt de Ziama

Cette forêt vierge est l’une des dernières qui subsiste en Guinée et dans le reste de l’Afrique de l’Ouest. C’est un refuge pour les éléphants de Guinée, les chimpanzés et abrite plus de 1 300 espèces de plantes et plus de 500 espèces d’animaux.

Ponts de vigne

Situés sur la rivière Oulé, ces ponts de vigne sont parmi les exemples les plus intéressants d’ingénierie indigène en Guinée. La plus longue entre le village de Koladou et Kissidigou.

Faranah

La «ville de fête» de la Guinée fait partie des endroits intéressants à visiter dans le pays et est connue pour sa grande mosquée, ses villas raffinées, ses marchés et ses boulevards viticoles

Les Grottes de Kakimbon

Situé dans le village de Ratoma, une banlieue de la capitale, ce site légendaire est riche en histoire. Les grottes ont une une signification religieuse, en particulier pour le peuple Baga.

Katikan et Kindia

Katikan abrite une grande mosquée et le palais présidentiel, tandis que Kindia est réputée pour sa tradition de tissage, qui se reflète par son marché aux tissus animé et son centre de teinture.

Le Voile de la Mariée

La magnifique cascade du Voile de la Mariée plonge dans la rivière de Sabende au pied d’un rocher de 70 mètres entouré d’une végétation scintillante.

Le Cap Verga

Paradis des amoureux de la plage, le Cap Verga n’est  seulement qu’à quelques heures de Conakry. Le Cap Verga possède quelque unes des plus belles plages de Guinée dont les deux plus populaires sont Bel Air et Sobane.

Les îles de Los

Les îles de Los sont un groupe d’îles au large de Conakry. Avec des plages de sable doré, des palmiers et des intérieurs boisés, les îles offrent d’excellentes possibilités de baignade, de voile et de plongée en apnée.

The

Culture

Traditionnellement une communauté commerciale et agricole, les Guinéens sont épris de paix et accueillent les visiteurs du monde entier. Ils sont chaleureux et hospitaliers et feront tout leur possible pour vous mettre à l’aise.

Population

La population totale de la Guinée en 2019 était estimée à 12,77 millions. 53,8 % avaient entre 15 et 65 ans, tandis que 3,3 % avaient 65 ans ou plus.

Religion

Plus de quatre cinquièmes de la population est musulmane avec une majorité sunnites. Moins d’un dixième de Guinéens sont chrétiens, avec une majorité de catholiques romains.

Langue

Le français est la langue officielle du pays. Six langues indigènes ont le statut de langues nationales : le Pular (ou Fula), le Maninka, le Susu, le Kissi, le Kpelle et le Toma.

Les arts Visuels

Les Guinéens jouent un large éventail d’instruments à cordes et à percussion, dont le ngoni, le balafon et la guitare. La musique folklorique est également accompagnée de dunun, associé au djembé (batterie). Le Ballet national guinéen professionnel conserve la danse et la musique des différents groupes ethniques et régionaux.

La Littérature

La littérature traditionnelle, en particulier chez les Maninka, est préservée dans un corpus de traditions orales dont les bardes se souviennent et se transmettent. Les auteurs et les universitaires utilisent le mot imprimé pour transmettre leurs histoires.

L’Artisanat

Le travail du cuir,  la sculpture sur bois et les bijoux produits en Guinée ont tendance à être reconnu comme étant authentiquement plus ethniques que nulle part ailleurs en Afrique de l’Ouest.

La Cuisine

La cuisine guinéenne comprend des plats traditionnels tels que le fou fou, la mangue bouillie, le plantain frit, la patate douce frite et la tarte à la citrouille. Le fonio est un type de mil largement cultivé pour la consommation. Le riz, le sorgho, le millet et le manioc sont des aliments courants. Les sauces sont faites avec des arachides, du gombo et des tomates.

Le Sport

Le sport principal de la Guinée est le football avec ses participations à huit finales de la Coupe d’Afrique des nations ; La Guinée a été  finaliste en 1976 et s’est qualifiée pour les quarts de finale en 2004 et 2006.

L'Art

La Guinée possède une histoire de l’art riche, reflétant des traditions culturelles et des régions spécifiques. Le travail du peuple Baga est très apprécié et est conservé dans de nombreux musées occidentaux. L’art animiste est extrêmement répandu et possède de profondes histoires orales à raconter.

Les

Régions

La Guinée est surnommée le « château d’eau » de l’Afrique de l’Ouest car un certain nombre de grands fleuves de la région y trouvent leur source, dont le Sénégal, la Gambie et le Niger. La Guinée est divisée en quatre régions naturelles aux caractéristiques humaines, géographiques et climatiques distinctes. Il s’agit de la Guinée Maritime, de la Moyenne Guinée, de la Haute Guinée et de la Guinée Forestière.

La Guinée Maritime

La Guinée Maritime, également connue sous le nom de Basse Guinée, est l’une des quatre régions naturelles de la Guinée. Elle est située à l’ouest du pays, entre l’océan Atlantique et le plateau du Fouta Djallon. Conakry, la capitale et la plus grande ville de Guinée, est située dans la région.

La Moyenne-Guinée

La Moyenne Guinée fait référence à une région du centre de la Guinée, correspondant à peu près à la région du plateau connue sous le nom de Futa Jalon. Elle est délimitée par la Guinée Maritime à l’ouest, la Guinée Bissau au nord-ouest, le Sénégal au nord, la Haute Guinée à l’est et la Sierra Leone au sud.

La Haute Guinée

La Haute-Guinée se situe à l’est du Futa Jalon, au nord de la Guinée forestière et à la frontière du Mali. La région est en grande partie définie par les bassins versants des rivières qui naissent du Fouta Djallon, notamment le Niger, le Sénégal, la Falémé et d’autres. La population de cette région est majoritairement malinké.

La Guinée Forestière

Fondée en  l’an 1000 après JC par les autochtones, la Guinée forestière est située dans la partie sud-est du pays et s’étend jusqu’au nord-est de la Sierra Leone. La Guinée forestière contient des zones importantes de diversité biologique telles que le site du patrimoine mondial de l’UNESCO, la réserve naturelle intégrale du mont Nimba et la réserve de biosphère du massif de Ziama.

Le Climat

La région côtière de la Guinée et la plupart des terres intérieures ont un climat tropical, avec une saison de mousson qui dure d’avril à novembre. Il y a une saison sèche (de décembre à mai) avec des vents frais du nord-est en provenance du Sahara occidental.

L’

Histoire

La terre, les sociétés et les cultures qui constituent l’actuelle République de Guinée ont joué un rôle important dans le riche passé de l’Afrique de l’Ouest, y compris la fondation d’États centralisés tels que l’Empire du Mali.

L’ Histoire Ancienne

L’actuelle Guinée était en marge des grands empires ouest-africains. Le plus ancien, l’Empire du Ghana, s’est développé grâce au commerce mais est finalement tombé après les incursions répétées des Almoravides. C’est à cette époque que l’islam est arrivé pour la première fois dans la région par l’intermédiaire des commerçants nord-africains. Plusieurs empires se sont succédé, jusqu’à la période du colonialisme.

L’Histoire Coloniale

Les commerçants européens sont arrivés au XVIe siècle. Les esclaves étaient exportés pour travailler ailleurs dans le commerce triangulaire. Les commerçants utilisaient les pratiques esclavagistes régionales qui existaient depuis des siècles de commerce d’êtres humains. La période coloniale de la Guinée a commencé avec la pénétration militaire française dans la région au milieu du XIXe siècle.

L’ Indépendance

En 1958, le président français Charles de Gaulle a donné aux colonies françaises un choix difficile entre plus d’autonomie dans une nouvelle communauté française ou l’indépendance immédiate lors d’un référendum. D’autres colonies ont choisi la première, mais la Guinée a massivement voté pour l’indépendance. Le 2 octobre 1958, la Guinée se proclame république souveraine et indépendante, avec Sékou Touré comme président.